Reflexion sur la qualité d'enseignement

Publié le par La Galette

Aujourd'hui, je reviens avec un "hors sujet" .

Comme de nombreuses maman pendant les vacances scolaires (le temps ne nous ayant pas gâtés), entre autres visites culturo-éducatives, moments de jeux de sociétés partagés et de visionnage de films tout public (j'exclue les Batman, Power Rangers, Jacky Chan que je laisse à leur appréciation exclusive), les Astérix, les Bronzés font du ski ........ n'ont pas manqué de rire ensemble.

 

Mais, la deuxième semaine qui s'achève (ouf) .... il fallait se remettre à dose homéopathique au travail "pour ne pas perdre la main" pour certains et pour un autre, un travail préparatoire à rendre le lundi de la rentrée.

 

Je précise avant de poursuivre, que mes enfants sont considérés comme de très bons élèves ..... heureusement car ce qui va suivre vous permettra de comprendre que je reste très détachée de cette appréciation et non moins vigilante !

 

Philippe, le plus jeune de mes garçons qui est actuellement en CM1 me demande de lui faire faire une dictée.

Je décide puisque je l'ai à porter de mains de piocher dans l'un de mes anciens livre de classe (40 ans au bas mot puisque le manuel -même à l'époque- ne sortait pas des rotatives et que j'avais 8 ans).

DIVERS-3300.JPGDIVERS-3302-copie-2.JPG

 

J'ai seulement oté une phrase, qui revêtait des mots un peu compliqués, et ne privait pas le texte de son sens.

 

Féérie de la Neige

 

Oh !  ces journées de neige, quelle transformation subite elles opéraient en nous, autour de nous !  Et quel frémissement courait sur les bancs de la classe dès les premiers flocons !  La lumière se retirait. Tout devenait terne : le plâtre des façades prenait une couleur grise, fanée, les arbres paraissaient plus noirs.

Dehors, quand nous levions la tête, c'était presque une ivresse de recevoir sur la figure, sans savoir où elles se poseraient, ces mille petites abeilles blanches dont le froid nous piquait le visage, avec une si furtive, une si délicate précision qu'elles semblaient avoir choisi, tout en tourbillonnant, la place où elles nous atteindraient.


 

Féérie de la Neige

 

Oh ! ces journées de neige, quelle transformation subite elles opéraient en nous, autoure de nous !  Et quel frémissement courait sur les bancs de la classe d'ai les premiers flocons !  La lumière se retirait. Tous devenaient terne : le plâtre des façades prenait une couleur grise, fané, les arbres paraissaient plus noirs.

Dehord, quand nous levions la tête, c'était presque une ivraisse de recevoir sur la figure, sans savoir elles se poseraient, ces mille petites abeilles blanchent dont le froid nous piquait le visage, avec une scie furtive, une scie déliquate précision qu'elle semblait avoir choisi, tout en tourbillonnant, la place elles nous atteindraient.

 

Il n'y a rien de catastrophique me direz-vous .....  il est vrai qu'en regard des dictées (préparées qui plus est) que je signe .... à raison d'une tous les 15 jours .... elle est plus "difficile" ; il a fait très peu de faute de conjugaison, peu de fautes de pluriels (quoique) mais ce qui m'a scié c'est la "scie" !

Délicate et ivresse admettons, la délicatesse est peu usitée par les temps qui courent et l'ivresse serait plutôt proche du coma éthylique (un peu d'humour ne fait de mal à personne) ; quand à où  , je pense qu'il est définitivement pacsé (attention de suis POUR le pacs) avec ORNICAR !

 

C'est un enfant qui lit, moins que son frère aîné il est vrai, s'exprime parfaitement bien et a un vocabulaire assez riche !

 

Je ne fais pas le procès des enseignants, mais du niveau imposé par l'Education Nationale ; je sais que les semaines sont réduites à 4 jours, mais tout de même ..... ; ne voulant pas empiéter sur les prérogatives des institutrices, je ne suis jamais allez au-delà de ce que je constatais en ne m'interdisant pas certaines remarques ; après ce test ..... Philippe sait qu'il aura droit à une dictée quotidienne et à un "réajustement" de vocabulaire, peut-être pas quotidien mais bi-hebdomadaire.

La remarque de nos institutrices, ici dans notre petite commune rurale : "Le niveau est faible parce que les parents travaillent, rentrent tard et n'ont pas le temps de s'occuper des devoirs " .....

 

Mes parents travaillaient tous les deux, je n'avais pas de mercredi de repos, je me levais comme tous les jours car j'allais au Centre Aéré .... et mon niveau d'orthographe était excellent, j'avais un très bon niveau en "Rédaction" , aujourd'hui on appelle ça "la production d'écrit" et l'important c'est de produire même avec des fautes (imaginez les bons que je fait depuis 6 ans) .... je vais bientôt faire partie de l'équipe de France de Trampoline !

 

J'espère ne pas vous avoir ennuyé avec cette narration ..... , j'avais envie de partager avec vous ce triste constat (pas nouveau) mais quelle déception, notre langue et tous les beaux auteurs qu'elle a transcendé, toutes les belles aventures que j'ai traversé et que je traverse encore ..... que va-t-il en rester ?

 

A tout bientôt pour des aventures d'aiguilles ........... 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

annie 28/02/2011 11:16


mais qui ne fait pas de fautes moi la première , c'est sur que j'oublie souvent de me relire,
et dans le tricot je nombre de fautes que je fais aussi !!!!!!
bisous

annie bagoulette


Nadine d'Arras 28/02/2011 09:16


une maman comme je les aime ... bisous


Evelyne ( brodev) 27/02/2011 10:43


Tu fais une bonne maman qui s'inquiète pour ses enfants..l'éducation est loin d'être parfaite que ce soit du côté des enseignants ( et des programmes imposés) que de celui des parents qui sont bien
trop souvent "largués"..
Notre grande a toujours aimé lire et lit toujours beaucoup ( en ce moment ce sont des pièces de théâtre) mais a une orthographe et une grammaire qui font peur...vraiment.. par contre son frère ne
lit jamais à part les œuvres imposés pour le bac français et lui se défend pas mal ..quand il s'applique bien sûr..Depuis son départ à Nevers on correspond par mail et là je hurle de douleur en
lisant toutes les fautes ( j'en fais aussi c'est sûr..)j'ai bien peur que le net et toutes les technologies nouvelles ne vont pas aider la langue française..hélas !!
Ne t'en fais pas trop..courage..!!
bisous


Noëlle 26/02/2011 18:43


Et si je te disais que je suis totalement d'accord avec toi et attristée des nouveaux programmes...


Clarine 26/02/2011 17:04


Je trouve votre enfant plutôt bon en orthographe compte tenu de ce que l'on rencontre habituellement!!! J'enseigne..... en CE1 il est vrai!!!!! Mais oui, bien des choses ont changé; sans faire le
procès de personne, les enfants ont bien du mal à produire une phrase cohérente!!! La faute à qui? moins d'heures, beaucoup plus de diversité dans les programmes: informatique, anglais, histoire de
l'art.......... une demie journée en moins; une génération zapping qui ne peut fixer son attention , qui n'a plus le sens du moindre effort.... on pourrait épiloguer longtemps et stérilement, on
nous impose de plus en plus de contraintes au détriment des fondamentaux! C'est l'humble avis d'une enseignante en fin de carrière mais bravo pour cette dictée pas facile et avec bien peu de
fautes!!!!Il y a des élèves qui peinent mais qui en veulent et ça c'est le moteur qui nous permet de ne pas baisser les bras!!!! Bonne soirée